ironique

ironique [ irɔnik ] adj.
XVe; lat. ironicus
1Où il entre de l'ironie. narquois, persifleur, railleur, sarcastique. Propos ironiques. « Non le rire ironique aux sarcasmes moqueurs » (Hugo). Air, regard, sourire ironique. goguenard.
2Qui use de l'ironie. Il s'est montré ironique avec elle.
Fig. Un ironique retour des choses. « Une amère et ironique distribution des dons de la fortune » (Chateaubriand).
⊗ CONTR. Sérieux.

ironique adjectif (latin ironicus, du grec eirônikos) Qui manifeste de l'ironie : Réponse ironique. Qui emploie l'ironie : Un écrivain ironique. Qui fait un contraste étrange, prend un caractère de dérision : Un ironique retournement de la situation.ironique (synonymes) adjectif (latin ironicus, du grec eirônikos) Qui manifeste de l' ironie
Synonymes :
Qui emploie l' ironie
Synonymes :

ironique
adj.
d1./d Où il y a de l'ironie. Ton ironique.
d2./d Qui emploie l'ironie. Se montrer ironique.

⇒IRONIQUE, adj.
A. — [En parlant d'une pers.] Qui, dans ses paroles, ses écrits ou dans son comportement, utilise l'ironie. Je veux rester spirituel, ironique, rieur (LÉAUTAUD, Journal littér., t. 2, 1907-09, p. 75). Les employés doucement ironiques (BERNANOS, M. Ouine, 1943, p. 1396) :
1. J'adoucis un peu mon visage, voilai d'une sorte de sourire la dureté de mon regard, et moitié ironique, moitié câline, je lui dis : — Oh! Monsieur!... Si madame vous voyait?...
MIRBEAU, Journal femme ch., 1900, p. 85.
B. — [P. méton.] Qui contient, qui manifeste de l'ironie. La jeune fille avait répondu par un ironique haussement de ses minces épaules (BOURGET, Actes suivent, 1926, p. 122). Avec un calme qui ne dissimulait qu'à demi les sous-entendus ironiques (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p. 352).
Sur le mode ironique. En parlant par ironie. L'autre, sur le mode ironique, ne résista pas à montrer son mécontentement (QUEFFÉLEC, Recteur, 1944, p. 94).
SYNT. Accent, air, dédain, geste, intention, regard, rire, sourire ironique.
C. — Au fig. [En parlant d'une chose, d'un événement] Qui semble s'amuser à être contraire. Grâce aux combinaisons subtiles d'un ironique destin (CARCO, Montmartre, 1938, p. 196) :
2. Maintenant, voici même un refrain inattendu des estaminets de Berlin qui éclate tout à coup, comme en dissonance ironique, au milieu de ces bruits légers et immuables des vieux soirs de Judée...
LOTI, Jérusalem, 1895, p. 149.
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. [Cf. le dér. ironiquement ca 1500] 1521 figure yronicque (FABRI, Rhétor., fol. 7 v° ds GDF. Compl.). Empr. au b. lat. ironicus, gr. « ironique ». Fréq. abs. littér. : 1 078. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 777, b) 1 309; XXe s. : a) 2 374, b) 1 791.

ironique [iʀɔnik] adj.
ÉTYM. 1588, mais antérieur (→ Ironiquement); yronicque, 1521, en rhétorique; bas lat. ironicus, grec eironikos, de eirôn (→ Ironie).
1 Où il entre de l'ironie (1. ou 2.). Blagueur, moqueur, narquois, persifleur, railleur, sarcastique. || Expressions, propos ironiques (→ Antiphrase, cit. 2). || Ton ironique.Air, regard, sourire, rire ironique (→ Expression, cit. 33; condescendant, cit. 1).
2 (Av. 1863). Personnes; facultés humaines. Qui use d'ironie (→ Hystérique, cit. 4; incisif, cit. 5). || Il est souvent ironique. || Il a été ironique avec nous, à notre égard. || Un esprit ironique.
3 (1831). Fig. || Le destin est ironique (→ Avertir, cit. 26). || Un ironique retour des choses. Dérisoire.
1 (…) on lui faisait sentir sa folie bien plus vivement par cette expression ironique que par une expression sérieuse.
Pascal, les Provinciales, XI.
2 Une amère et ironique distribution des dons de la fortune (…)
Chateaubriand, Stuart, XII, in Littré.
3 (…) j'aime le rire,
Non le rire ironique aux sarcasmes moqueurs,
Mais le doux rire honnête ouvrant bouches et cœurs;
Qui montre en même temps des âmes et des perles.
Hugo, les Contemplations, I, VI.
4 La voix, en dépit des mots, n'était pas suppliante, mais ironique et corrosive.
G. Duhamel, Chronique des Pasquier, VII, XXV.
CONTR. Sérieux.
DÉR. Ironiquement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ironique — Ironique. adj. de t. g. Où il y a de l ironie. Il dit cela d un ton ironique. discours ironique …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ironique — (i ro ni k ) adj. Où il y a de l ironie. •   Adam, dit Rupert, méritait d être raillé par cette ironie [paroles de Dieu à Adam, après sa chute], et on lui faisait sentir sa folie bien plus vivement par cette expression ironique que par une… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • IRONIQUE — adj. des deux genres Où il y a de l ironie. Il dit cela d un ton ironique. Discours ironique …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • IRONIQUE — adj. des deux genres Où il y a de l’ironie. Il dit cela d’un ton ironique. Regard ironique …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Ironique — Ironie L’ironie est une figure de style qui consiste à dire l’inverse de ce que l’on pense, tout en s efforçant de laisser entendre la distance qui existe entre ce que l’on dit et ce que l’on pense réellement. En littérature, l’ironie est l’art… …   Wikipédia en Français

  • ironique — ironic англ. [айро/ник] ironico ит. [иро/нико] ironique фр. [ирони/к] ironisch нем. [иро/ниш] иронически, насмешливо …   Словарь иностранных музыкальных терминов

  • Ironie — L’ironie désigne un décalage entre le discours et la réalité, entre deux réalités ou plus généralement entre deux perspectives, qui produit de l incongruité. L ironie recouvre un ensemble de phénomènes distincts dont les principaux sont l ironie… …   Wikipédia en Français

  • Mémoires de Barry Lyndon — Memoirs of Barry Lyndon, Esq., By Himself Pour les articles homonymes, voir Barry, Lyndon et Barry Lyndon. William Makepeace …   Wikipédia en Français

  • Le Beau Danube Jaune — est un roman d aventures de Jules Verne, écrit en 1901, mais édité de façon posthume en 1908 sous le titre Le Pilote du Danube. Le texte fut remanié dans sa quasi intégralité, sauf le premier chapitre, par le fils de Jules Verne à la demande de… …   Wikipédia en Français

  • Le Beau Danube jaune — est un roman d aventures de Jules Verne, écrit en 1901, mais édité de façon posthume en 1908 sous le titre Le Pilote du Danube. Le texte fut remanié dans sa quasi intégralité, sauf le premier chapitre, par le fils de Jules Verne à la demande de… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.